Logo Logo
Vues: 5178
Sur la piste des noms Episode10 Louisbourg - Les Petitpas

C’est de bon matin et par une journée qui promettait d’être magnifique qu’ayant quitté le voilier dans le havre de Louisbourg nous nous sommes dirigés vers la reconstitution historique de la forteresse du même nom. Nous devions rencontrer l’historienne Josette Brun sur le quai Frédérique qui, par la porte du même nom, donne accès à la forteresse par la mer. Mme. Brun, qui a fait des recherches en particulier sur le rôle des femmes dans l’infrastructure commerciale de Louisbourg, nous parla des raisons qui avaient poussé la France à créer la forteresse et, tout en nous faisant visité l’extraordinaire reconstitution de Parc Canada, elle élabora sur l’activité qui s’y déroulait au 18ième siècle et sur les échanges entre Français, Acadiens, Mik’maq et même Britanniques, qui devaient faire de la forteresse un lieu vibrant au niveau des échanges non seulement commerciaux mais aussi culturels. Comme je lui demandais des renseignements sur le Petitpas, elle me recommanda de me rendre à la bibliothèque.

Steven White, le généalogiste bien connu, m’y attendait et il a pu me donner tous les renseignements possibles sur l’ancêtre Claude Petitpas et sa descendance. Il m’expliqua aussi la relation entre les Petitpas et les Guidry.

Poursuivant pendant ce temps leur visite de Louisbourg, Marcel et Josette étaient entrées dans un des édifices où ils avaient fait la rencontre d’un interprète jouant le rôle de Michel Leneuf de LaVallière. Celui -ci leur expliqua comment son rôle comme celui de la forteresse avait deux pôles. Une fonction militaire, pour protéger en quelque sorte l’entrée du Golfe St-Laurent et donc la Nouvelle-France, mais aussi et surtout un rôle commercial au niveau de la pêche et des autres échanges commerciaux entre la France et ces colonies d’Amériques.

Alors que Marcel, ayant découvert l’existence d’une ancienne piste Mik’maq, servant à la traite des fourrures entre Louisbourg et la région de Port-Toulouse sur la côte sud-ouest du Cap Breton, était parti l’explorer à l’aide des frères Francis et Charles Doucet, des autochtones de la région qui lui ont présenté Trevor Wilkie, un véritable trappeur Mik’maq moderne, pour ma part je continuais ma visite de la forteresse avec Josette Brun qui me parla entre autres des institutions sociales et religieuses de l’époque et de leur influence sur la vie quotidienne à Louisbourg. Pendant ce temps, Marcel toujours accompagné des frères Doucet, c’était rendu à l’aboutissement de l’ancienne piste Mik’maq d’où l’on a une vue imprenable sur la forteresse de Louisbourg.

Entre temps, j’avais monté avec Josette Brun sur les remparts de la forteresse d’où nous avions une vue sur les terres qui auraient été celles attribuées à Nicolas Petitpas. Au même endroit, Mme. Brun en profita pour me parler de son sujet de prédilection - le rôle de la femme entrepreneur à Louisbourg. Marcel nous ayant rejoint, nous en avons profité pour visiter, avant notre départ, l’Auberge de la Marine où le service est lui aussi exactement comme il l’aurait été dans le Louisbourg du 18ième siècle.

Ce fut ensuite le départ de ce lieu merveilleux où l’histoire est si bien reconstituée qu’on se croirait presque dans une autre époque. Et, avec des guides comme ceux que nous y avons rencontré, notre visite ne pouvait qu’être un succès inoubliable.

Titre: Sur la piste des noms Episode10 Louisbourg - Les Petitpas
Langues: Français Durée: 30 min
Diffuseur: TV5 Canada
Producteur: Jean-Claude Bellefeuille
Scénario: Ivan Vanhecke
Réalisation: Roger Leblanc