Logo Logo
Vues: 5171
Sur la piste des noms Episode7 La Have - Les Haché

Le havre de La Have est certainement magnifique et nous a permis un accès facile à l’emplacement du fort construit par Isaac de Razilly lors de son arrivée en Acadie, en 1632. Sur la berge nous attendait Mme Joan Dawson, une historienne d’origine britannique, qui, après s’être installée dans la région, a pris un grand intérêt dans l’histoire de l’établissement de Razilly. Elle nous propose d’abord la visite d’un petit musée sur le site du fort.

A l’intérieur, nous attendait Alfred Haché, enseignant à la retraite, qui, en plus d’être un Haché pouvant nous parler de la généalogie de cette famille, est aussi un membre du groupe qui cherche à mettre en valeur l’histoire du Fort Sainte Marie de Grâce le nom que Razilly avait donné à son établissement.

Marcel et Mme. Dawson étudient plusieurs cartes de l’époque qui sont en exposition dans le musée et celle-ci lui fait part de sa passion des cartes dessinées par les premiers explorateurs de la région, sur lesquelles elle a même écrit un livre.

Pendant ce temps, moi et M. Haché, nous nous sommes rendus chez celui-ci pour y consulter la généalogie de la famille Haché qu’il a préparée. Il en profite aussi pour me montrer divers documents relatifs à la famille et bien sûr me parler des aventures de l’ancêtre Michel Haché dit Gallant. Il finit par me dire qu’il a du sang Mik’maq par sa grande mère et qu’il est même membre d’une association de métisse de la Nouvelle-Écosse. Nous décidons de retourner au musée en se disant que, vu son intérêt pour les Mik’maq, Marcel aura sûrement des questions pour M. Haché.

De retour au musée, nous prenons congé de Mme. Dawson en la remerciant de toutes les passionnantes informations qu’elle nous a données et alors que Marcel s’en va faire un tour en forêt avec Laurie Lacey, un spécialiste de la médecine Mik’maq par les plantes, moi et M. Haché nous allons visiter un petit cimetière, juste à côté du musée, qui serait le site de la première chapelle construite par les moines capucins qui accompagnaient l’expédition de Razilly. C’est à ces mêmes moines que l’on doit ce qui est considéré comme la première école en Acadie et qui se résumait, en fait, à des cours donnés aux enfants par les capucins dans la même petite chapelle. Cette discussion m’amène à demander à M. Haché s'il est toujours possible d’étudier en français dans la région. Il me dit qu’en plus du système scolaire régulier, il connaît une enseignante qui, un peu comme les capucins d’antan, donne des cours privés dans sa demeure, et me propose d’aller la visiter.

Pendant ce temps, Marcel et M. Lacey ont ramené le produit de leur cueillette dans la cuisine de celui-ci. C’est alors l’occasion pour Marcel de prendre un petit cours sur la préparation et l’utilisation des plantes médicinales selon la tradition Mik’maq. Pour ma part je me suis rendu chez Claudie Lecam une Bretonne d’origine qui donne des cours de français chez elle à Lunenburg. Après avoir assisté à un de ses cours, Claudie me présente Laura Whynot une de ses jeunes élèves. Laura, âgée d’à peine huit ans n’en est pas moins passionnée par la langue française et me propose même de me chanter une chanson pour l’occasion. Je lui fais la contre-proposition de contacter Marcel pour que lui aussi puisse en profiter.

C’est ainsi que nous nous retrouvons tous à un endroit très pittoresque de la région appelé Blue Rock pour y être ébloui par l’interprétation émouvante de Laura de la chanson « Nouvelle-Écosse » du compositeur Acadien Wendel d’Eon. Marcel l’accompagne et le paysage et la voix chaleureuse de Laura nous permet de véritablement compléter en grande beauté cette journée de découverte dans le pays d’origine des Haché.

Titre: Sur la piste des noms Episode7 La Have - Les Haché
Langues: Français Durée: 30 min
Diffuseur: TV5 Canada
Producteur: Jean-Claude Bellefeuille
Scénario: Ivan Vanhecke
Réalisation: Roger Leblanc