Logo Logo
Vues: 5195
Sur la piste des noms Episode6 Beaubassin - Les Bourgeois

Notre arrivée à Beaubassin s’est fait tous près d’où l’ancien village était situé. Bien sûr, vu les énormes marées de la Baie de Fundy, il fallait arriver à la berge à marée haute car à marée basse il nous aurait fallu marcher très loin dans la vase, ce qui, avec le zodiac, aurait été très désagréable.

Pour nous guider dans cette région où la population acadienne n’est pratiquement plus présente, nous avons eu recours à un historien de la région de Moncton, Régis Brun, qui est l’auteur de plusieurs livres sur l’histoire populaire de l’Acadie dont son tout dernier, « Les acadiens avant 1755 ». Régis est aussi chercheur au Centre d’études acadiennes de l’Université de Moncton. Il nous parla d’abord des raisons qui avaient amené les Acadiens à venir s’établir dans cette région aux confins de la Baie de Fundy. Entre autres, il y avait la présence d’énormes marais salés qui étaient à la base de leur technique favorite d’agriculture. Mais apparemment, le fait d’ainsi s’éloigner de Port Royal et des tracasseries administratives qui en émanaient, n’était pas non plus pour leur déplaire. Suite à nos questions sur les noms des familles fondatrices, Régis nous proposa d’aller jeter un coup d’œil sur un monument un peu plus loin.

Ce monument a été élevé aux premières familles à venir s’établir dans la région. C’est ici que Régis nous parla aussi de l’importance du rôle joué par Jacques Bourgeois dans l’établissement et le développement de la région.

Nous amenant ensuite tout près du marais qui avait d’abord attiré les Acadiens dans la région, Régis nous parla des problèmes que ceux-ci connurent dans le contexte des affrontements coloniaux entre la France et l’Angleterre. Les Acadiens se trouvaient souvent coincés entre les deux puissances qui se querellaient pour des enjeux avec lesquels ils n’avaient souvent pas grand-chose à faire. Ainsi après le traité d’Utrecht en 1713, les Acadiens de Beauséjour furent littéralement pris entre deux feux avec, d’un côté, le Fort Beauséjour des Français, et de l’autre, le Fort Lawrence des Britanniques. L’ironie atteindra son comble quand l’Abée Le Loutre, aidé par les Mik’maq, attaquera et brûlera le village de Beaubassin afin de forcer les Acadiens à déménager de l’autre coté de la frontière. à l’ombre du Fort Beauséjour.

Pour en savoir plus Régis nous propose de suivre un peu ce déplacement forcé des Acadiens et de nous rendre dans la reconstitution historique du Fort Beauséjour.
Sur les restes des remparts du fort, Régis nous a présenté Juliette McLeaod, Directrice du lieu historique du Fort Beauséjour. Mme McLeaod nous y parla de l’histoire du fort sous le régime Français puis sous les Britanniques, où il devint le Fort Cumberland.

Régis me proposa ensuite d’aller à l’intérieur du Centre d’interprétation du fort pour rencontrer M. Paul Bourgeois, qui nous y attendait pour nous parler de la généalogie de Jacques Bourgeois.

Entre temps, Marcel et Juliette s’étaient aussi rendus au Centre d’interprétation pour consulter d’anciennes cartes sur les établissements Acadiens dans la région.
Elle lui donna ensuite une bonne piste pour rencontrer un fermier Acadien, encore bien vivant, et qui est revenu s’établir dans la région pour y pratiquer l’élevage - M. Arnold Leblanc.

Nous nous sommes ensuite retrouvés avec Régis dans les champs que nos ancêtres auraient bien pu cultiver, il y a plus de 250 ans. Il s’agissait de repartir avec le zodiac avant que la marée ne redescende trop loin.

Titre: Sur la piste des noms Episode6 Beaubassin - Les Bourgeois
Langues: Français Durée: 30 min
Diffuseur: TV5 Canada
Producteur: Jean-Claude Bellefeuille
Scénario: Ivan Vanhecke
Réalisation: Roger Leblanc